Des chevaux et de la ferraille

En un titre et trois plans, Clio Barnard, l’auteure du film Le géant égoïste, qui sort en salle ces jours-ci, affirme son ambition : l’histoire locale qu’elle va nous conter est une fable sociale et écologique à portée universelle.

Ce titre, elle le reprend d’un conte d’Oscar Wilde dans lequel un géant interdit aux enfants de jouer dans son jardin. Elle le reprend, non pas pour désigner un personnage du film, mais pour la signification politique qu’il revêt à ses yeux : c’est un conte dit-elle « qui s'interroge sur le sombre destin d'une société qui choisit d'exclure ses enfants » (www.telerama.fr 17/12/2013).

Lire la suite "Des chevaux et de la ferraille" »