« ÊtreS au Travail », une exposition pour remettre l’humain au centre du travail

L’Organisation Internationale du Travail est fille du Traité de Versailles. Elle a été créée en 1919 autour de l’idée que l’établissement d’un régime universel de travail réellement humain est une condition du maintien de la paix. Elle fête cette année son centième anniversaire.

A cette occasion, une exposition de photographies va être accrochée sur les grilles du Jardin du Luxembourg à Paris à partir de demain et jusqu'au 14 juillet 2019. Son inauguration donnera également lieu à un colloque sur l’avenir du travail qui se tiendra le mercredi 17 avril 2019 au Sénat.

Ces images sont l’œuvre de photographes de Magnum et d’indépendants. Ensemble, elles constituent une sorte d’« hymne à un travail décent, plus juste et plus sûr » [1].

Je ne saurais donc que vous inciter à la visiter, et si vous le pouvez, à participer au colloque qui en est le pendant oral.

A défaut, vous pouvez voir un certain nombre de ces photographies accompagnées de commentaires de spécialistes du travail en cliquant sur ÊtreS au Travail, qui est le titre de l’exposition. Parmi celles-ci, je vous propose en avant goût ce couple car il constitue à mes yeux un bel exemple d’enrichissement d’une image par un texte.

Usine d'électro ménager Shanghai
© Jean-Michel Turpin - Usine d’électroménager, Shanghai, Chine, 2006

Le travail serait impossible si la vie ne trouvait plus à s’y déployer. Même ici, où tout conspire contre elle, elle échappe et prenant occasion de nous, elle s’incarne : un regard, un rien dans la posture, un angle, et elle s’engouffre. Et c’est alors toute l’affaire : l’objectif de l’appareil a-t-il capté qu’il se passe toujours quelque chose même lorsque la monotonie du geste répété semble laisser croire l’inverse ? Ou bien est-ce l’objectif du photographe qui, en saisissant un regard, un profil, a rendu possible qu’il se passe autre chose ? La vie surgit…

François HUBAULT, Maître de conférences émérite en Ergonomie, Université Paris 1 – Consultant chercheur ATEMIS

 

[1] Proclamation des organisateurs de l’exposition sur le site « Etres au travail »


En 2019, place au débat d’idées pour un projet européen rénové !

J’adresse aux visiteurs occasionnels ou réguliers de mon bloc-notes, tous mes vœux. Je leur souhaite de trouver sur le chemin de cette nouvelle année ce qui peut leur faire aimer la vie : le bonheur, la santé, l’amitié ou l’amour…

Mais comme la guerre est le pire ennemi du bonheur individuel, ces vœux s’accompagnent d’une espérance politique : que règne la paix et la concorde entre les peuples.

L’Europe, meurtrie par deux guerres mondiales, s’est dotée d’un projet ambitieux de réconciliation des siens en leur proposant de s’inscrire dans une politique d’Union. Mais celle-ci, conçue sous le règne de l’idéologie productiviste et capitaliste, se trouve aujourd’hui prise triplement en défaut. Elle ne permet pas de réduire les inégalités sociales qui sont une source objective de tensions entre les hommes ; elle ne s’est pas dotée des dispositifs démocratiques qui lui permettent de réguler son projet et elle n’arrive pas à rompre avec un modèle économique dévastateur pour la nature qui nous accueille.

Lire la suite "En 2019, place au débat d’idées pour un projet européen rénové !" »


Projet de loi PACTE ou comment repenser la place des entreprises dans la société afin que rien ne change

En temps de paix, les entreprises sont les organisations humaines qui agissent le plus massivement sur les hommes et la nature. La spirale productiviste dont elles sont la cheville ouvrière depuis 200 ans détériore massivement les conditions de vie des êtres vivants (les humains et les autres). Agir sur elles est donc logiquement la voie la plus efficace pour redonner des perspectives heureuses à la vie.

Le Gouvernement fait mine de s’y atteler avec le projet de loi PACTE [1] qu'il a transmis à l'Assemblée nationale en septembre. Cette dernière l'a voté en première lecture le 9 octobre et le Sénat l'examinera à son tour à partir de janvier 2019.

Lire la suite "Projet de loi PACTE ou comment repenser la place des entreprises dans la société afin que rien ne change" »


Les gens du rail racontent leur travail

Pendant deux mois, la coopérative DireLeTravail va publier tous les jours, sur son site et sur Médiapart, un récit de travail de cheminots. Je participe à cette initiative, à la fois pour collecter des narrations de travailleurs du rail et pour les mettre en récit, mais au-delà pour que le travail sorte du champ privé et secret dans lequel on le place trop souvent et vienne en pleine lumière dans le débat public, pour éclairer les citoyens sur les enjeux qu’il recèle, politiques, sociaux et écologiques.

Lire la suite "Les gens du rail racontent leur travail" »


Vous faites quoi dans la vie ?

Le 21 mars dernier, Vous faites quoi dans la vie ?, le livre réalisé par la coopérative Dire le travail, s’est vu décerné le Prix du Meilleur ouvrage sur le monde du travail par un jury présidé par Jean Auroux, Ministre de François Mitterrand, le signataire des lois de 1982 qui ont ouvert de nouveaux droits aux travailleurs.

Vous faites quoi dans la vie - couverture

Lire la suite "Vous faites quoi dans la vie ?" »


Des formations communes pour développer la culture du dialogue social en France

Si la loi Travail prise comme un ensemble a fait l’objet de positions syndicales divergentes, allant de l’accord à l’opposition radicale, il est un article qui lui n’a fait l’objet d’aucune contestation : l’article 33 qui incite au développement de formations communes entre employeurs et salariés ou entre leurs représentants, afin d’« améliorer les pratiques du dialogue social dans les entreprises ».

Lire la suite "Des formations communes pour développer la culture du dialogue social en France" »


Fêter le nouvel an, une heureuse convention

C’est un rite de passage annuel dont la date est arbitraire. Nous l’avons placé le 31 décembre à minuit et les Chinois entre le 21 janvier et le 19 février selon les années. Peu importe au fond, car il possède le charme biface de tout passage, entre ce qui a été – quoiqu’il ait été – et ce qui sera. Finalement, fêter ce moment c’est s’assurer d’un gain quoiqu’il advienne ensuite du jeu : se souhaiter le meilleur avant que la vie nous livre sa réponse. Tous mes vœux pour 2018 donc à ceux qui passeront par cette page en ce début d’année, et des vœux de courage et de réussite plus particulièrement à ceux qui préparent l’Agrégation de philosophie dont le thème cette année est celui de mon bloc-notes.

Depuis 2015, je profite aussi de ce moment pour dresser un bilan public de son activité.

Lire la suite "Fêter le nouvel an, une heureuse convention" »


« Travail - Techniques – Production » à l’Agrégation de philosophie 2018

Le travail, la (les) technique(s) et la production sont des thèmes que j’explore depuis de nombreuses années. A l’attention des étudiants préparant l’Agrégation de philosophie qui découvriraient l’existence de mon bloc-notes, j’ai établi un sommaire, regroupant par grandes catégories l’ensemble des articles qui y sont parus depuis décembre 2013, afin de faciliter leur consultation. Je suis convaincu qu’ils pourront trouver ici nombre de références et réflexions utiles à leur méditation philosophique. Ils pourront en trouver également  dans Le travail contre nature, un essai présenté dans l'onglet Publication.

Voici le sommaire thématique de ce blogue. Il suffit de cliquer sur un titre pour ouvrir, dans une nouvelle fenêtre, l’article correspondant.

*****

Le sujet qui a été proposé aux étudiants lors de la deuxième épreuve d'admissibilité de la session 2018 a finalement été : "Les machines". Vous pouvez consultez l'article que je lui ai consacré, à partir du rapport du jury, en cliquant ici.

*****

Lire la suite "« Travail - Techniques – Production » à l’Agrégation de philosophie 2018" »


Jusques à quand abuseras-tu de notre patience, Sainte Croissance ?

L'économiste américain Kenneth Ewart Boulding (1910 - 1993) déclarait : « Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste ».

Serions-nous tous devenus économistes ?

Lire la suite "Jusques à quand abuseras-tu de notre patience, Sainte Croissance ?" »


Taxer les robots pour valoriser le travail ?

La campagne présidentielle française peut paraître décevante car elle a été envahie par le feuilleton des affaires de deux candidats, de droite et d’extrême-droite. Mais en tendant l’oreille pour passer au-dessus de ce brouhaha, il est aisé de percevoir qu’y sont présentées plus de propositions nouvelles que lors des précédentes campagnes. Bien qu’étant déjà la quatrième à se dérouler au XXI° siècle, elle est la première à vraiment lui appartenir. On le doit, pour beaucoup, à Benoit Hamon.

Lire la suite "Taxer les robots pour valoriser le travail ?" »