Balade philosophique en Albanie du 21 au 28 octobre 2017

J’avais déjà relayé en mars 2016 la proposition d’un ami philosophe, Bernard Benattar, de Rando-philo en Crête. Cette fois-ci, c’est une balade philosophique qu’il organise en Albanie. En voici la promesse :

« Une aventure humaine et collective, une invitation à philosopher tout en marchant, en découvrant nos voisins de cœur d'Albanie qui ont depuis des décennies un passé commun avec la France.

Lire la suite "Balade philosophique en Albanie du 21 au 28 octobre 2017" »


Peut-on manager pour renforcer le lien social en entreprise ?

Ce texte est une retranscription légèrement enrichie de la communication que j’ai présentée le mois dernier, lors d’une rencontre de cadres d'entreprise organisée par le club « Convictions Ressources humaines ». Le titre de cette manifestation était : « 2020, réinventer le management ». J’intervenais, dans un registre philosophique, après une table-ronde qui réunissait des praticiens d’entreprises.

Si vous préférez l’écouter, allez directement à la fin de l’article où j’ai inséré un lecteur vidéo.

Pour toute sollicitation d’intervention philosophique en entreprise, rendez vous sur "φtravail", puis à partir de janvier sur le site rénové « Penser ensemble », qui rassemble des philosophes autour d'une philosophie vivante du travail.

Lire la suite "Peut-on manager pour renforcer le lien social en entreprise ?" »


Faut-il perdre sa vie pour la gagner ?

Didier Martz, un ami philosophe, organise à Reims, chaque mois depuis plusieurs années, des Regards croisés. Il y sollicite des intervenants d’horizons différents pour échanger et débattre autour d’un thème. Il m’a invité à ceux qu’il organise à la fin de ce mois sur la question du travail, en lien avec le projet de loi El Khomri. Une psychologue du travail et un conseiller prudhommal devraient également y participer.

Si vous habitez Reims ou en êtes proche, vous êtes cordialement invité. Cela se tiendra le 27/05/2016 de 18 à 20 heures dans l’amphithéâtre de la Médiathèque Falala 2 rue des Fuseliers 51 100 REIMS.

*****

Pour ceux qui ne peuvent pas s'y rendre, je reproduis ci-dessous le texte de la chronique radiophonique que Didier a conçu au sujet de la réforme en cours du Code du travail.

Réformer le Code du travail

Lire la suite "Faut-il perdre sa vie pour la gagner ?" »


Rando-philo en Crête du 30 avril au 7 mai 2016

Une fois n'est pas coutume, il ne s'agit pas de travail, mais de vacances. Marier l'esprit, le corps et la belle compagnie aux paysages de Crête, tel est le projet de Bernard, un ami philosophe. Je m'en fais volontiers le relais. Je m'y suis d'ailleurs inscrit. Les places sont limitées.

Lire la suite "Rando-philo en Crête du 30 avril au 7 mai 2016" »


Rencontre "Dire le travail" ce samedi 20 février

La coopérative Dire le travail organise une journée de rencontres à Paris, ce samedi 20/02/2016, à l'attention de ceux qui sont intéressés par son projet : favoriser l'expression écrite de chacun sur son travail et publier des récits du travail. Plusieurs ateliers sont prévus dans la journée, dont un atelier d'écriture PhiloTravail que j'animerai.

Lire la suite "Rencontre "Dire le travail" ce samedi 20 février" »


Espérer plutôt que regretter. Vive 2016 !

Souhaiter sur son seuil que la nouvelle année soit bonne, c’est privilégier l’espérance. Voilà une belle tradition que j’ai plaisir à reprendre à l’attention des abonnés de mon bloc-notes et de tous ceux qui le consultent : Que cette année 2016 apporte à chacun de vous les moments de bonheur et de paix qui font aimer la vie.

Mais une nouvelle année, c’est aussi pour moi l’occasion de dresser un bilan de la consultation de mon site sur l’année précédente. En 2015, J’ai publié 24 articles. Le taux de rebond[1] a diminué, passant de 33 % à 13 %. Cela signifie que les visiteurs sont mieux aiguillés et arrivent sur mon site le plus souvent en connaissance de cause. Le nombre de visites hors rebond a progressé de 40 % : il est passé de 1500 à 2100, soit 6 visites par jour. C’est une fréquentation modeste, mais compte-tenu de la nature des articles que je publie, cela me semble encourageant si les visiteurs sont des lecteurs. Pour le savoir, j’ai mis en place quelques indicateurs simples : le nombre de nouveaux abonnés (12 en 2015), le nombre de consultations de plus de 10 minutes (107) et le nombre de consultations de 3 pages ou plus (695). Ils me permettent de suivre l’intérêt que suscite mon bloc-notes.

Les articles les plus consultés en 2015 ont été : « La leçon de labourage », « L’homme et la machine, sous les yeux de l’artiste » et « Le travail domestique, intime et clandestin », c'est-à-dire à chaque fois des commentaires sur des représentations du travail (une peinture de François-André Vincent, des photographies d’Henri Cartier-Bresson et des aquarelles de Carl Larsson). Cela me confirme l’intérêt de passer par l’image pour faire partager des réflexions sur le travail.

Compte-tenu de l’expérience acquise, je vais essayer en 2016 de me tenir à un triptyque thématique : un tiers d’illustrations commentées, un tiers d’articles de fond sur le travail et la nature et un tiers d’annonces d'événements ou de réflexions sur l’actualité.

Commençons par une annonce :

La projection-débat, « Les règles du jeu », prévue initialement en novembre 2015 a été reportée, du fait des attentats du 13 novembre, au 19 janvier 2016. Vous y êtes cordialement invités. Vous pouvez consulter une présentation du film et vous inscrire en ligne (c’est gratuit), en cliquant ici.

 

[1] Un internaute « rebondit » lorsqu’il repart aussitôt qu’il arrive sur un site. Il ne le consulte donc pas. C’est une erreur d’aiguillage en quelque sorte.


Peut-on partager le travail sans partager les richesses ?

Lors du débat organisé à la librairie de la Fondation de la Maison des Sciences Humaines en février dernier, un participant a contesté le fait que la mécanisation ou la robotisation conduisent au chômage. J'ai souligné à cette occasion que le problème du chômage était avant tout un problème de partage des richesses. Je l'ai illustré en revenant sur les difficultés de mise en œuvre des 35 heures, dont l'objet principal était de réduire le chômage par le partage du travail. Cela m'a conduit également à mettre en question le lien qu'on établit aujourd'hui mécaniquement entre travail et salaire, en montrant que la rémunération, inséparable du travail, peut en revanche prendre d'autres formes comme le montre le travail domestique.

La séquence vidéo ci-dessous rend compte de cette discussion. Elle dure 10 minutes.

Partager le travail

  


Le travail n'est que social

Voici une troisième séquence filmée des échanges qui ont eu lieu en février dernier à la librairie de la Fondation de la Maison des Sciences de l'Homme. Celle-ci porte sur le caractère social du travail et la question de sa distinction avec d'autres activités, notamment l'étude. 

Le travail n'est que social (cette vidéo dure 7')

Pour visionner les séquences précédentes diffusées sur mon bloc-notes, cliquer ici pour la première dans laquelle Marie Benedetto-Meyer présente Le travail contre nature, et là pour la deuxième qui porte sur le partage du travail et des richesses).